Marvel Arena

Forum RPG sur Marvel se déroulant dans un Univers Alternatif !!
 
AccueilSitePortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Agression au Parc ... [libre] (2 septembre 2002)

Aller en bas 
AuteurMessage
Owen Reece
L'Homme Molécule
avatar

Masculin Nombre de messages : 70

Feuille de route
Experiences:
200/100000  (200/100000)
Puissance:
500/1000  (500/1000)

MessageSujet: Agression au Parc ... [libre] (2 septembre 2002)   Dim 6 Avr - 21:40

Cela faisait un peu moins d'une dizaine de jours qu'Owen était sorti de prison. Au début l'euphorie d'être à nouveau libre après presque trente années passées derrière les barreaux avait occulté tout le reste. Mais la réalité est toute autre.
Le vieil homme de 65 ans qui vient de revenir dans sa ville natale n'est plus le même. Trente années de détention peuvent briser le plus dur des hommes, et Owen était loin d'être un dur. S'il n'avait pas été aussi coopératif et s'il n'avait pas réussi à faire croire que ses pouvoirs n'existaient plus, il aurait eu droit à une cellule spéciale dans un quartier de haute sécurité pour le reste de sa vie. Il y avait passé presque 5 ans avant qu'ils ne soient convaincus qu'il ne présentait aucun danger. S'il avait passé ne serai-ce qu'une année de plus en QHS il serait devenu fou. La solitude voulue était une chose, l'isolement forcé en était une autre. Malgré le danger d'avoir à côtoyer d'autres criminels dans une prison normale, cela valait mille fois mieux que de retourner en isolement.
Owen avait réussi à tenir pendant ces 25 années sans que personne ne lui cherche des noises. Pendant toutes ces années il n'avait eu à user de son pouvoir que trois fois pour sauver sa vie. Et à chaque fois il avait réussi à faire croire à un accident. Ensuite on l'avait oublié. Il était resté dans son coin à s'occuper de ses affaires sans se mêler de celles des autres. Et maintenant il était libre...
Mais à quoi peut bien servir la liberté si plus personne ne vous attend au dehors ? Martha n'avait pas tenu plus de 6 ans. Ensuite il avait reçu les papiers du divorce et elle avait disparue. Owen conservait encore son alliance, mais il semblait ignorer lui même pourquoi. Toutes ses économies et tous ses biens avaient étés saisis par la justice pour dédommager ses victimes et tout ce qu'il lui restait était ses vêtements et les malheureux 120 dollars qu'on lui avait remis à sa sortie de prison.
Il pensait pouvoir tenir un bon mois avec cette somme, mais le coût de la vie avait bien augmenté en trente ans. Il n'avait pas tenu une semaine.
Maintenant il était assis sur un banc dans Central Parc. Le visage mangé par une barbe grise de plusieurs jours, ses vêtements sales et abimés. Son visage émacié et les cernes sous ses yeux montraient à quel point il était affamé et fatigué. Au moins en prison il dormait dans un lit et on lui donnait à manger. Mais non, plus jamais la prison, plus jamais...
La transition avait été dure, mais l'être humain sait s'adapter aux pires conditions, même à la déchéance la plus profonde. Cela faisait trois jours qu'il avait ravalé sa fierté et qu'il s'était décidé à mendier pour survivre. Ensuite il avait suivi certains des autres clochards qui vivaient comme lui dans Central Parc et qui lui avaient expliqué où aller pour manger chaud, dormir et se vêtir quant il le fallait.
Lorsque la fin est proche et que la survie en dépend, l'homme ravale sa fierté et fait ce qu'il doit.
Sauf voler. Owen savait qu'avec son casier judiciaire, il retournerait direct en prison s'il commettait le moindre crime. Alors il se tenait tranquile et se contentait de mendier et d'aller à la soupe polulaire de temps à autre. Owen essaie de survivre sans se faire remarquer, de finir sa vie dans son coin tranquillement. Mais est il possible de laisser de coté un si grand pouvoir ?

Owen était encore assis sur un banc de Central Parc à attendre que quelque passant lui donne une pièce ou deux lorsqu'il entendit des bruits de lutte non loin.
En général lorsque ce genre d'agression se déroulait si près de lui, il préférait partir dans l'autre direction, mais l'une des voix lui était familière. Sans vraiment réfléchir il s'avança vers les cris et tomba nez à nez avec deux voyous qui passaient à tabac un SDF. Owen connaissait le pauvre homme au sol, mais il était incapable de bouger, terrorisé.
Les deux voyous n'avaient pas remarqués Owen, mais le SDF si. Il tourna la tête dans sa direction et l'appela à l'aide. Owen voulut faire demi tour et s'enfuir, mais l'un des deux jeunes malfrats avait tourné la tête vers lui.


"Hey regarde un peu. Un autre déchet. Celui là est encore plus dégueulasse que l'autre. Qu'es ce que tu regarde pauvre cloche ? T'inquiete dès qu'on en aura fini avec lui on s'occupera de ton cas."

Ajoutant le geste à la parole il donna un violent coup de pied dans les cotes du pauvre SDF avant de s'avancer vers Owen. Celui-ci était encore paralysé par la terreur. Pourtant il parvint à articuler quelques mots en espérant pouvoir sauver sa vie et sans doute celle de son ami.

"P... Partez, ou j'appelle la police."
"La police ? Ha ha ha, me fais pas rire sale clochard, les flics ils en ont rien à foutre de vous pauvres déchets. Et puis comment tu va les appeler les flics ducon, t'es surement pas assez riche pour te payer un portable et la plus proche cabine est à plus de 800 mè....."

Tout d'un coup le voyou se pris la gorge entre les mains comme s'il suffoquait. Puis il tomba à genoux dans un râle avant de s'effondrer au sol inconscient le visage rouge et les yeux grands ouverts.

"Putain, Will, qu'es ce qui t'arrive ? Salopard qu'es ce que tu lui a fait ?"

Le second voyou laissa le pauvre SDF inconsient sur le sol et fit face à Owen. Il sortit un cran d'arrêt de sa poche et le brandit d'un air menaçant. Owen trouva le courage de crier alors que l'homme s'avançait vers lui.

"Au secours à l'aide !! Police !!"

Le plus sur moyen à cette époque d'obtenir de l'aide était de crier au feu, pas d'appeler au secours. Mais Owen l'ignorait, il vivait encore 30 ans en arrière.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Spider-Man

avatar

Masculin Origine : Dans un coin du plafond...
Nombre de messages : 40

Feuille de route
Experiences:
200/100000  (200/100000)
Puissance:
650/1000  (650/1000)

MessageSujet: Re: Agression au Parc ... [libre] (2 septembre 2002)   Mar 8 Avr - 19:39

Aujourd'hui, Peter n'avait pas travaillé. Il avait donc décidé de faire un tour à Central Park; ce lieu, véritable oasis de verdure, tranchait violement avec les tours grises de la cité. Peter avait toujours aimé flané en cet endroit, et même plus encore à présent depuis que MJ est loin d'ici et que sa chère tante refuse de le voir. La végétation exhalait une atmosphère appaisante qui permettait à Parker d'oublier brièvement ses soucis.

Un grésillement bien connu, trop même, se fit ressentir à l'arrière de sa tête: Spider-Man avait quitté la scène mais pas son sens d'araignée!

Suivant le signal, plus par curiosité que par volonté d'agir, Peter fut le témoin de l'agression de deux SDF par deux loubards. Le premier des sans-abris était au sol et semblait avoir été méchament passé à tabac, un des voyoux se dirigeait vers sa seconde cible: un vieillard pathétique aux frusque usées.

L'agresseur parut victime d'un malaise et s'effondra, ce qui provoqua la colère de son compère qui sortit un cran d'arrêt.

Quelques temps auparavant, le lascar se serait rapidement retrouvé entoilé en haut d'un arbre, le caleçon sur les chevilles, avec un post-it plein d'humour collé sur le front. Seulement voila, les choses ont bien changé et Peter a remisé son costume au placard.

Détournant le regard, Pete commença a reprendre sa route.

*Pourquoi serait-ce à moi d'intervenir? Quelqu'un va bien se décider à aider ce pauvre gars? et de toutes façons, il doit y avoir des centaines de scènes de genre par jour...*

Citation :
"Au secour à l'aide !! Police !!"

Après quelques pas, Peter eu l'impression de se prendre une violente gifle en plein visage, et il se rappela l'image bienveillante de son regretté oncle Ben qui lui avait si souvent répetté que:

*Un grand pouvoir...*

*...implique de grandes reponsabilités.*, acheva Peter.

Pete fit volte face et se dirigea vers l'agression, arrivé à hauteur du voyou qui lui tournait le dos, une expression neutre sur le visage, il parla calmement:

"Monsieur, pourriez-vous cesser d'ennuyer cet homme? Il est mort de peur..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Owen Reece
L'Homme Molécule
avatar

Masculin Nombre de messages : 70

Feuille de route
Experiences:
200/100000  (200/100000)
Puissance:
500/1000  (500/1000)

MessageSujet: Re: Agression au Parc ... [libre] (2 septembre 2002)   Mar 8 Avr - 23:08

Owen ne savait pas encore où il avait puissé la force d'appeler à l'aide. l'instant d'avant il était comme paralysé et puis après il avait crié. Mais le voyou qui s'avançait maintenant vers lui avec un couteau dans la main et une lueur de meurtre dans les yeux n'arrangerait surement pas la situation.
Owen fit quelques pas en arrière jusqu'a se retrouver le dos contre un arbre. Il doutait maintenant que quelqu'un l'ait entendu et il craignait plus que tout ce qui allait suivre. Non pas pour sa vie, mais pour celle de cet homme qui voulait l'agresser. Il avait déja usé inconsciemment de son pouvoir lorsque le premier voyou s'était aproché de lui en transmutant les molécules d'oxygène présente dans l'air afin de le faire étouffer. Mais il avait faillit le tuer, et cela Owen ne le voulait pas, plus jamais....


"Non, n'approchez pas, je ne veux pas.... "

C'est alors que quelqu'un arriva de derrière le voyou.

"Monsieur, pourriez-vous cesser d'ennuyer cet homme? Il est mort de peur..."

L'inconnu avait parlé sur un ton faussement calme et presque amusé, comme si l'homme en face de lui était armé d'un baton de guimauve. Ou bien ce type était très sûr de lui ou bien c'était le pire des fous. Le voyou se retourna étonné avant de faire jouer sa lame dans sa main.

"Qui t'es toi ? On t'a pas sonné mec. Dégage de la si tu veux pas que je te fasse une boutonnière dans le bide avant de m'occuper de l'autre cloche..."

Le voyou faisait maintenant face à Peter en brandissant son couteau. Owen était toujours adossé contre un arbre, incapable de bouger. Il regardait le nouveau venu comme s'il n'en croyait pas ses yeux.


Dernière édition par Owen Reece le Dim 13 Avr - 22:11, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Spider-Man

avatar

Masculin Origine : Dans un coin du plafond...
Nombre de messages : 40

Feuille de route
Experiences:
200/100000  (200/100000)
Puissance:
650/1000  (650/1000)

MessageSujet: Re: Agression au Parc ... [libre] (2 septembre 2002)   Jeu 10 Avr - 20:24

Owen Reece a écrit:


"Qui t'es toi ? On t'a pas sonné mec. Dégage de la si tu veux pas que je te fasse une boutonnière dans le bide avant de m'occuper de l'autre cloche..."


Comme prévu, le lascar s'était détourné de sa victime et y allait de lourdes menaces contre Peter. Celui-ci nota que le vieillard s'était reculé contre un arbre: au moins, les risques qu'il prenne un mauvais coup avaient sérieusement chuté.

Peter se concentra alors sur l'agresseur qui, joignant le geste à la parole tenta un coup d'estoc à l'abdomen. Parker vit le coup venir au ralenti et, d'une souple torsion du buste, esquiva gracieusement la lame de son adversaire. Il essayait toutefois de ne pas en faire trop, de peur d'attirer les soupçons des témoins de la scène.

"Attention...! Vous allez finir par vous faire mal en jouant avec ce truc...", plaisanta-t-il, *Bon sang, Parker! Tu ne peux pas t'empêcher de refaire des blagues vaseuses?!*

Profitant de l'élan du loubard, Peter se saisit de son poignet et le tordit violemment. L'homme lâcha son arme et, entraînés par une force irrésistible, ses pieds quittèrent le sol et il s'écrasa lourdement sur le dos.

Il se releva le souffle court et toujourd aussi virulent.

*Mais il est c... ce mec ou quoi?!!*

Désireux d'abréger le combat, Peter franchit rapidement la distance le séparant de son adversaire et lui enfonça son poing droit dans l'estomac avec suffisamment de force pour vider tout l'air de ses poumons.

L'homme tomba à genoux, se risqua à une inspiration rauque, et s'affala finalement de tout son long... K.O pour le compte.

Peter jeta un coup d'œil rapide aux alentours, par chance personne à part le sans-abris n'avait vu son coup d'éclat; il s'assura que le premier agresseur, victime d'un malaise, respirait toujours et enfin il reporta son attention sur le vieil homme qui semblait toujours paniqué. Chose étrange, son sens d'araignée émettait toujours une sorte de bruit de fond. Le signal paraissait venir de la victime elle-même: comme-ci ce personnage en piteux état lui cachait quelque chose, tout en ne lui voulant aucun mal.

"C'est fini, il ne causera plus de problèmes. Vous allez bien, Monsieur?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Owen Reece
L'Homme Molécule
avatar

Masculin Nombre de messages : 70

Feuille de route
Experiences:
200/100000  (200/100000)
Puissance:
500/1000  (500/1000)

MessageSujet: Re: Agression au Parc ... [libre] (2 septembre 2002)   Jeu 10 Avr - 21:37

Owen regarda le voyou se retourner vers le jeune homme qui était venu l'aider. Tout d'un coup il se mit à regrèter d'avoir appelé à l'aide. Si ce garçon se faisait blesser en l'aidant, il risqu'ai de s'en vouloir pendant un bon moment. Mais l'état de l'autre loubard et surtout celui de son ami SDF l'inquiétait encore plus.
Le loubard engagea le conbat avec le jeune homme mais celui ci exquiva son attaque avec souplesse sans effort apparant. Puis après l'avoir projeté au sol à quelques mètres il l'assoma d'un violent coup de poing au foie. Le dernier voyou se retrouva hors d'état en un instant. Owen n'en croyait pas ses yeux. Ce jeune homme savait se battre et il n'avait pas eu peur un seul instant. Ce ne fut que lorsque son sauveur alla examiner l'autre Voyou et qu'il sembla ne pas être mort, que les jambes d'Owen s'affaisèrent sous lui et qu'il s'assit au pied de l'arbre contre lequel il était appuyé.
Le jeune homme s'approcha d'Owen et lui parla.


"C'est fini, il ne causera plus de problèmes. Vous allez bien, Monsieur?"
"Je crois oui. Merci d'être intervenu, sans vous nous serions surement morts mon ami et moi."

Comme s'il venait de penser à quelque chose d'important, Owen se leva brusquement et courut vers son ami encore étendu au sol. Il l'examina un instant avant de se tourner à nouveau vers Peter.

"Pouriez vous appeler une ambulance pour mon ami, j'ai peur qu'il ne soit en piteux état. Et il faudra surement appeler la police aussi avec que ces deux malfrats ne se réveillent."

Owen regarda un instant le jeune homme avant de se reprendre.

"Veuillez m'excuser, je suis assez impoli. Vous m'avez sauvé la vie et je ne me suis même pas présenté. Je m'appelle Owen, Owen Reece. S'il vous plait, appelez une ambulance pour Bob, j'ai peur qu'il ne survive pas sinon..."

Le vieux clochard avait déja meilleure mine. Il ne tremblait plus et il s'exprimait comme quelqu'un qui avait de l'éducation. Pourtant quelque chose semblait étrange chez lui, sans que Peter n'arrive à saisir ce que c'était...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Spider-Man

avatar

Masculin Origine : Dans un coin du plafond...
Nombre de messages : 40

Feuille de route
Experiences:
200/100000  (200/100000)
Puissance:
650/1000  (650/1000)

MessageSujet: Re: Agression au Parc ... [libre] (2 septembre 2002)   Ven 11 Avr - 9:29

Owen Reece, puisque tel était son nom, allait mieux. Il avait retrouvé de l'assurance et ne tremblait plus.

Le vieil homme s'inquiétait de l'état de son ami et demandait à Peter d'appeler une ambulance ainsi que la police. Il est vrai que le clochard inconscient paraissait dans un état sérieux et il ne pouvait pas risquer que les choses s'aggravent encore. Néanmoins, il n'avait aucune envie de devoir répondre aux questions des flics: "un jeune homme quelconque débarrasse un clochard de ses agresseurs, comment? Pourquoi?"

Il se décida tout de même pour l'ambulance et sortit son téléphone portable:

"Je vous appelle pour signaler trois blessés et un homme en état de choc à Central Park. Deux hommes d'age mure et deux hommes entre 25 et 30 ans. C'est une agression, les agresseurs sont maitrisés. Oui, il font parti des blessés que je vous ai signalé. Dépêchez-vous, une des victimes est dans un état sérieux., il raccrocha.

De toute façon, les policiers allaient être avertis et ne tarderaient pas non plus. Il tacherait de s'éclipser discrètement pour éviter leurs questions.

Se tournant vers Owen, il déclara:

"Les secours seront là dans quelques minutes. Ne vous inquiétez pas."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Owen Reece
L'Homme Molécule
avatar

Masculin Nombre de messages : 70

Feuille de route
Experiences:
200/100000  (200/100000)
Puissance:
500/1000  (500/1000)

MessageSujet: Re: Agression au Parc ... [libre] (2 septembre 2002)   Ven 11 Avr - 18:08

Owen n'arrivait toujours pas à se faire à ces nouveaux téléphones portables. De son temps il falait utiliser une cabine téléphonique, mais maintenant nimporte qui semblait pouvoir appeler qui il voulait grace à ces boitiers miniatures. Décidément la vie avait changé en trente ans.
Lorsque Peter raccrocha son téléphone et s'adressa de nouveau à Owen celui ci releva la tête vers lui.


"Les secours seront là dans quelques minutes. Ne vous inquiétez pas."
"Encore merci jeune homme. Je n'arrive pas à comprendre pourquoi ce genre de personnes s'en prend à nous alors que nous ne faisons rien de mal..."

Un bruit de sabots non loin de là intérompit la iscution d'Owen. Eclairé par un lampadaire plus loin sur le chemin un policier monté s'approchait au trot du lieu de l'agression. Il semblait parler à la radio tout en tenant les rènes de sa monture de l'autre main.
Owen sembla chercher du regard un endroit pour se cacher. Il se releva précipitament et essaya de contourner l'arbre sans doute pour fuir l'endroit. Mais tournant la tête vers le corps de son ami étendu sur le sol, il ne put aller plus loin. Il fit demi-tour et s'approcha du SDF inconscient. Il se mit à genoux a ses coté et lui prit la main.
Juste à coté, le premier voyou qui était tombé inconscient commença à bouger et à émettre un rale tandis qu'il reprenait ses esprits...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Spider-Man

avatar

Masculin Origine : Dans un coin du plafond...
Nombre de messages : 40

Feuille de route
Experiences:
200/100000  (200/100000)
Puissance:
650/1000  (650/1000)

MessageSujet: Re: Agression au Parc ... [libre] (2 septembre 2002)   Ven 11 Avr - 22:39

Ce policier tombait vraiment mal. Il semblait communiquer par radio, il était évident qu'il avertissait ses collègues qu'il avait trois hommes à terre devant lui. Il allait surement demander des explications et Peter se voyait déjà en train de l'accompagner au poste de police le plus proche.

Il avait bien envie de déguerpir au plus vite; mais cela l'ennuyait d'abandonner Owen: le personnage lui plaisait, malgré le fait qu'il faisait toujours légèrement bourdonner son sens d'araignée.

Peter qui regardait donc le vieil homme, s'aperçut soudain d'une chose étrange: à la vue du cavalier, Owen avait eu un réflexe de fuite, chose peu surprenante venant d'un sans-abris, mais il n'avait pu se résigner à abandonner son ami.

D'un autre côté, le premier agresseur semblait revenir à lui mais il représentait plus aucun danger en présence du policier.

D'où il était, le flic ne pouvait voir leurs visages; Peter décida d'agir, et tant pis pour les conséquences; de toute façon d'ici le lendemain il y avait de forte chances qu'Owen ait oublié son existence.

"Owen, votre ami est en sécurité à présent. Le policier va veiller sur lui en attendant les secours. Je devine que vous voulez limiter vos contacts avec la maison Poulet... Venez. Vite!", il prit le vieil homme dans ses bras, "Ayez confiance."

D'un bond puissant, Peter franchit la dizaine mètres qui les séparaient du bosquet le plus proche. Une fois au milieu des arbres, un nouveau saut les plaçaient définitivement à l'abri.

"Voilà. vous êtes sauf et vous n'aurez pas de problèmes avec les autorités. S'il vous plait, ne posez pas de questions sur ce que vous venez de voir."

Peter s'aperçut alors qu'il n'avait pas donner son nom à Owen, il s'en félicita.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Owen Reece
L'Homme Molécule
avatar

Masculin Nombre de messages : 70

Feuille de route
Experiences:
200/100000  (200/100000)
Puissance:
500/1000  (500/1000)

MessageSujet: Re: Agression au Parc ... [libre] (2 septembre 2002)   Sam 12 Avr - 3:57

Owen ne comprit pas tout de suite ce que comptait faire Peter. Il fut encore plus surprit lorsque celui ci le souleva et le pris dans ses bras comme il l'aurait fait d'un jeune enfant. Même si Owen n'était assez maigre, jamais ce jeune homme n'aurait pu le soulever ainsi avec autant de facilité.
Puis il fit un bon d'une bonne dizaine de mêtres avec Owen dans ses bras, et la plus aucun doute: ce jeune homme était un mutant, ou un méta humain. Décidément Owen ne pouvait rester bien longtemps loin de ses semblables, ou bien le nombre de mutants avait considérablement augmenté en trente ans.
En deux bonds Peter se mit lui et Owen hors de vue du policier.


"Voilà. vous êtes sauf et vous n'aurez pas de problèmes avec les autorités. S'il vous plait, ne posez pas de questions sur ce que vous venez de voir."

Owen avait encore le souffle coupé par le transport un peu brutal que venait de lui faire subir le jeune homme, ainsi que par la surprise.

"Je... je comprend. Je ne dirait rien, faites moi confiance. Je vous dois bien ça après ce que vous avez fait pour moi. Et merci de m'avoir permis d'éviter la police. Les gens comme moi ne sont pas bien vus en général et ils m'auraient surement enfermé une nuit ou deux pour la forme. Encore merci..."

Owen semblait encore un peu faible et déstabilisé, tant par son agression que par le sauvetage de Peter, mais il semblait reprendre assez vite ses esprits.

"Bien je suppose qu'après ce que vous venez de faire, vous ne voudrez pas me dire votre nom. Ne vous en faites pas, je ne me'en formaliserai pas. Après tout si je ne sais pas comment vous vous appelz, je ne risque pas de vous dénoncer. J'espère seulement que sans nos témoignages ces deux voyoux iront en prison."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Spider-Man

avatar

Masculin Origine : Dans un coin du plafond...
Nombre de messages : 40

Feuille de route
Experiences:
200/100000  (200/100000)
Puissance:
650/1000  (650/1000)

MessageSujet: Re: Agression au Parc ... [libre] (2 septembre 2002)   Jeu 17 Avr - 9:35

Owen Reece a écrit:


"Je... je comprend. Je ne dirait rien, faites moi confiance. Je vous dois bien ça après ce que vous avez fait pour moi. Et merci de m'avoir permis d'éviter la police. Les gens comme moi ne sont pas bien vus en général et ils m'auraient surement enfermé une nuit ou deux pour la forme. Encore merci..."

Bien que surpris par ce qu'il venait de vivre Owen semblait comprendre totalement la situation de Peter, on aurait pu jurer qu'il connaissait lui-aussi le problème.

Owen Reece a écrit:

"Bien je suppose qu'après ce que vous venez de faire, vous ne voudrez pas me dire votre nom. Ne vous en faites pas, je ne m'en formaliserai pas. Après tout si je ne sais pas comment vous vous appelez, je ne risque pas de vous dénoncer. J'espère seulement que sans nos témoignages ces deux voyous iront en prison."

Et voilà, le vieil désirait connaitre son nom et vu la sympathie qu'il éprouvait pour lui, il était sur le point de lui dire quand il se rappela que toutes les personnes connaissant son secret avaient soit eu des ennuis ou lui en avaient apporté. Ces souvenirs voilèrent de tristesse son visage.

"Désolé Owen. L'expérience m'a appris à garder mon secret, vous en savez déjà peut être un peu trop. Mais je sens que vous n'irez pas voir la police. Et ne vous inquiétez pas pour vos agresseurs: si il n'a pas eu le temps de nous voir distinctement, le policier aura sans doute deviner qu'il y a eu lutte, et le témoignage de votre ami sera là pour les envoyer à l'ombre."

Peter espérait que ses paroles suffiraient à rassurer Owen; mais il savait bien que la déposition d'un clochard ne pesait pas bien lourd, même face à deux voyous. Peter se força à ignorer cela, après tout, il avait sauvé les deux hommes. Il en avait assez fait...

...non?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Owen Reece
L'Homme Molécule
avatar

Masculin Nombre de messages : 70

Feuille de route
Experiences:
200/100000  (200/100000)
Puissance:
500/1000  (500/1000)

MessageSujet: Re: Agression au Parc ... [libre] (2 septembre 2002)   Ven 18 Avr - 5:07

Owen écoutait les paroles de Peter, mais son regard ne cessait de se porter vers l'endroit où était resté son ami. Il était évident que le jeune homme cachait un étrange secret, mais Owen était bien placé pour comprendre ce genre de situation même s'il n'avait jamais joué au super héro.

"Encore merci jeune homme. Vous devriez filer d'ici en vitesse au cas où le policier appelle des renforts. J'espère que vous avez raison et que ces malfrats auront ce qu'ils méritent."

Owen avait retrouvé un peu de vigueur et sans doute d'espoir tandis qu'il continuait à regarder en direction du lieu de l'agression.

"Vous ne devriez pas avoir honte de ce que vous êtes. Vous avez fait le bon choix en utilisant votre don pour aider les autres. Peu de gens auraient fait comme vous. Encore merci."

Owen tendit la main droite vers Peter en lui souriant. Ce sourire fit ressortir les étranges cicatrices en forme de zigzag qui couvraient son visage et qui d'ordinaire se confondaient avec les nombreuses rides et la barbe qui lui mangeait la figure...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Spider-Man

avatar

Masculin Origine : Dans un coin du plafond...
Nombre de messages : 40

Feuille de route
Experiences:
200/100000  (200/100000)
Puissance:
650/1000  (650/1000)

MessageSujet: Re: Agression au Parc ... [libre] (2 septembre 2002)   Ven 18 Avr - 23:08

Owen Reece a écrit:

"Vous ne devriez pas avoir honte de ce que vous êtes. Vous avez fait le bon choix en utilisant votre don pour aider les autres. Peu de gens auraient fait comme vous. Encore merci."


Ne pas avoir honte? Ce n'était effectivement pas le cas, en ce moment Peter voyait plutôt ses pouvoirs comme une sorte de malédiction. Bien que le fait d'avoir sauvé Owen et son ami lui mettait du baume au cœur. De plus, les paroles du vieil homme le touchait plus qu'il n'aurait sut l'admettre... néanmoins; cela ne le persuaderait pas de redevenir Spider-Man... pas encore...

Aussi, Peter serra amicalement la main que lui tendait Owen. Il observa les étranges cicatrices qui lui zébraient le visage, et se rappela l'étrange bourdonnement très léger de son sens d'araignée en présence du vieil homme.

*Qu'est-ce que cela peut vouloir dire, Owen a l'air parfaitement inoffensif et pourtant... Bah! Si il cachait un quelconque danger, il n'aurait pas eu besoin de mon aide, surtout que le parc était quasiment vide.*

Pete répondit au sourire du vieil homme.

"Ne me remerciez pas Owen, si je n'étais pas intervenu je m'en serai voulu plus tard. Et croyez-moi, je sais de quoi je parle.", lacha-t-il amèrement, "Bon, je vais vous laissé à présent. Prenez soin de vous Owen, et soyez prudent."

Peter recula alors d'un pas et, d'un nouveau bond prodigieux, se propulsa par dessus le vieil homme et atterri dans les arbres, une dizaine de mètres plus loin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Owen Reece
L'Homme Molécule
avatar

Masculin Nombre de messages : 70

Feuille de route
Experiences:
200/100000  (200/100000)
Puissance:
500/1000  (500/1000)

MessageSujet: Re: Agression au Parc ... [libre] (2 septembre 2002)   Sam 19 Avr - 4:22

Owen se sentait lache en face de ce jeune homme qui avait risqué sa vie et son secret pour venir en aide à un parfait inconnu. Il était évident que c'était un mutant ou un méta-humain comme Owen, mais lui il assumait ce qu'il était et il se servait de ses dons pour aider les autres.
Finalement ce fut Owen qui eut honte de ce qu'il avait fait. Ou plutôt de ce qu'il n'avait pas fait. Par peur de se servir des ses pouvoirs, par peur d'être reconnu, il avait refusé d'aider quelqu'un qu'il connaissait pourtant. Et maintenant il était surement dans un sale état en train d'être conduit vers l'hôpital le plus proche. Décidément la liberté avait un prix qu'Owen ne s'était psa attendu à payer. Au moins en prison, il n'avait à se soucier que de lui même. Mais ici il ne pouvait fermer les yeux sur ce qui se passait autour de lui.
Owen fit demi tout et il retourna vers les lieux de l'agression. s'il navait pu aider son ami, il pouvait au moins témoigner contre ces deux voyoux. Après tout il avait été témoin de la scène et il ne falait pas que ces malfrats s'en tirent sans payer....


Owen arriva sur les lieux de l'agression. Une ambulance était déja là avec deux ou trois policiers en plus de celui qui était arrivé en premier. Sur le premier brancard était étendu son ami, et sur le deuxième, le voyou qui avait eut un malaise. Owen s'avança vers les policiers pour mieux voir ce qui se passait. L'autre voyou était assis par terre et il portait une paire de menottes dans le dos tandis qu'un policie le surveillait.
Owen se dirigea vers l'un dea autres agent et l'interpela.


"Excusez moi monsieur l'agent, je suis un ami de la vistime, et j'ai tout vu. Si vous voulez que je témoigne je suis daccord."
"Daccord mon gars, j'aurai bien besoin d'une explication à tout ceci. l'autre gus ne nous raconte que des salades à propos d'un karatéka qui les aurait agressé lui et son copain et qui aurait passé à tabac ce pauvre clochard."
"C'est faux, c'est eux qui ont tabassé bob. Ensuite ils ont essayé de me faire pareil, mais je me suis enfuit, et là quelqu'un est intervenu. Il a dû les mettre hors d'état tous les deux avant de partir. Je n'ai pas pu bien le voir, je courais dans l'autre direction pour me mettre à l'abris. En voyant les gyrophares de loin, j'ai compris que c'était fini et je suis venu voir mon ami. Comment va t'il ?"
"Les ambulanciers s'en occupent. Il va faloir venir avec moi au poste pour faire votre déposition."
"Heu.. excusez moi monsieur l'agent, je n'amie pas les comissariat, vous ne pouriez pas prendre ma déposition ici ?"
"Non, mon gars, il va faloir venir avec moi au poste."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Spider-Man

avatar

Masculin Origine : Dans un coin du plafond...
Nombre de messages : 40

Feuille de route
Experiences:
200/100000  (200/100000)
Puissance:
650/1000  (650/1000)

MessageSujet: Re: Agression au Parc ... [libre] (2 septembre 2002)   Sam 19 Avr - 19:35

Peter n'avait pu se résoudre à quitter les lieux sans un dernier coup d'œil à ce qu'allait faire Owen Reece. Aussi, perché à plusieurs mètres de haut et masqué par les épaisses branches d'un chêne, il avait vu le vieil homme revenir sur les lieux de l'agression et se soumettre à la police.

Visiblement, Owen allait tout de même avoir droit à son interrogatoire. Peter avait confiance: il savait que son secret ne serait pas trahit, de plus il n'avait même pas révélé son nom. Cependant, il ne put s'empêcher d'éprouver une certaine honte face à ce vieil homme fatigué qui avait tout de même décidé de se mettre dans une situation ennuyeuse pour lui.

* Bravo Owen... Vous m'avez vraiment l'air d'être un type bien. Peu importe, le secret que vous cachez, ou ce que vous avez put faire par le passé, comme semble me l'indiquer mon sens d'araignée; vos actes présents parlent pour vous...*

Bien que de nouveau face aux responsabilités que lui donnaient ses pouvoirs, Peter éprouva quelque chose qu'il avait déjà ressenti par le passé: un sentiment d'acceptation de ses incroyables dons. Ils faisaient partis de lui... Ils lui avait permis de sauver Owen... IL avait sauvé Owen...

*Peut être que... et si... si je recommançait...?*, douta-t-il, *RAAAAHH...!! Que faire...??!*

Et c'est accompagné de ces nouveaux doutes qu'il quitta Central Park, rapide comme lui seul pouvait l'être, bondissant d'arbres en arbres, baignés par la grâce surnaturelle que lui offrait sa prodigieuse agilité.

Arrivé à la sortie de la "forêt new-yorkaise", Peter gagna les rues de la Grosse Pomme en marchant. Ainsi fondu dans la foule, il était redevenu Monsieur Tout Le Monde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Owen Reece
L'Homme Molécule
avatar

Masculin Nombre de messages : 70

Feuille de route
Experiences:
200/100000  (200/100000)
Puissance:
500/1000  (500/1000)

MessageSujet: Re: Agression au Parc ... [libre] (2 septembre 2002)   Dim 20 Avr - 22:41

Owen sentait qu'il allait au devant d'énormes ennuis, mais ne même temps il savait qu'il avait pris la bonne décision.
Les policiers enmenèrent les deux malfrats présumés au comissariat dans une voiture de patrouille tandis qu'Owen était invité à monter dans une autre. Enfin toutes sirènes hurlantes ils partirent pour le comissariat.
Quelques minutes plus tard les deux voitures de patrouille arrivèrent à destination. Les policiers de la première voiture firent descendre les deux voyoux menottés tandis qu'Owen était conduit tranquilement par un autre à l'intérieur.


La suite au comissariat

http://marvel-arena.forumotion.com/central-park-f19/interrogatoire-au-comissariat-suite-agression-au-parc-t635.htm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Agression au Parc ... [libre] (2 septembre 2002)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Agression au Parc ... [libre] (2 septembre 2002)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Obama en chute libre ...
» 25 septembre 1991, Aristide à L'ONU : Liberté ou la mort !
» Un parc dédié à six héros Haitiens à Montréal.
» attentats du 11 septembre 2001 à New York : la Mossad Connexion
» Un sous-vêtement dans l'arbre [Libre]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marvel Arena :: New York :: Manhattan :: Central Park-
Sauter vers: