Marvel Arena

Forum RPG sur Marvel se déroulant dans un Univers Alternatif !!
 
AccueilSitePortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Errance dans les rues de NewYork (libre)

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Owen Reece
L'Homme Molécule
avatar

Masculin Nombre de messages : 70

Feuille de route
Experiences:
200/100000  (200/100000)
Puissance:
500/1000  (500/1000)

MessageSujet: Errance dans les rues de NewYork (libre)   Mar 8 Avr - 0:08

Le jour avait fuit cette partie du globe depuis longtemps, et la pluie battait le pavé plus fort qu'une centaine de danseurs de claquettes. Les rares passants qui se hazardaient encore dans les rues le faisaient au pas de course ou alors sous la protection de parapluies aux couleurs variées.
Un vieil homme semblait vouloir défier les éléments. Comme si de rien était, il marchait tranquilement seulement protégé des éléments par un vieux manteau long et un chapeau sombre miteux.
Personne ne le remarquait. D'ailleur, à NewYork personne ne faisait attention à personne, encore plus par un soir aussi pluvieux. De toute façon même par un temps splendide les passants accordaient rarement plus d'un regard aux personnes comme Owen. Les clochards semblaient presque tous pouvus du même pouvoir: il étaient invisibles. Tout le monde les ignorait ou faisait semblant de ne pas les voir. Sans doute pour se mentir à eux même, pour ne pas voir la misère de plus près qu'ils ne voulaient la voir. Savoir que des gens vivaient dans la rue était une chose, les rencontrer en était une autre. De temps à autre quelques bons samaritains s'arrétaient un instant, le temps de donner quelques Dollards a l'un de ces pauvres hères. Mais cette bonne action accomplie ils repartaient tous dans leur petite vie tranquile en oubliant ceux qui affrontaient la pluie, le froid et l'ignorance.
Owen n'était pas SDF depuis bien longtemps, mais personne hormis un autre SDF n'aurait pû aujourd'hui faire la moindre différence. Certains pensaient que les clochards vivaient ainsi par choix, pour être libre. Mais jamais en trente ans de réclusion, Owen ne s'était sentit aussi emprisonné. Malgré toute la liberté dont on pouvait penser qu'il disposait, il restait enfermé en lui même comme dans la plus terrible des prisons.

Ainsi, malgré la centaine de personnes qu'il avait pu croiser depuis qu'il marchait dans les rues, personne n'avait remarqué que ses vêtements étaient restés sec malgré la tempète...


Dernière édition par Owen Reece le Dim 13 Avr - 22:10, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Agent Zero
Maverick
avatar

Masculin Nombre de messages : 65

Feuille de route
Experiences:
300/100000  (300/100000)
Puissance:
550/1000  (550/1000)

MessageSujet: Re: Errance dans les rues de NewYork (libre)   Dim 13 Avr - 21:35

Agent Zero flânait dans les rues, ne savant pas du tout ou aller. Il portait toujours son long imperméable noir et son chapeau cachant son masque a gaz, mais son accoutrement était plus discret maintenant qu'il pleuvait.

Il était dans ses pensées, regardant le sol pour éviter un contact visuel avec les nombreux passants de New York.

C'est alors qu'il heurta un homme assez violemment, ce qui lui fit perdre son chapeau et par la même occasion, son 'camouflage'...

Il se retourna et croisa le regard de l'homme qu'il avait bousculé. C'était un vieil homme, le regard profond, qui regardait l'Agent Zero sans apparemment prendre peur.


Euh...je suis désolé monsieur, j'étais dans mes pensées, je ne vous ai pas vu...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Owen Reece
L'Homme Molécule
avatar

Masculin Nombre de messages : 70

Feuille de route
Experiences:
200/100000  (200/100000)
Puissance:
500/1000  (500/1000)

MessageSujet: Re: Errance dans les rues de NewYork (libre)   Dim 13 Avr - 22:09

Alors qu'Owen tournait au coin de la rue, il entra en collision avec quelqu'un. Vu la faible carrure d'Owen, celui ci fut tout bonnement projeté deux mètres en arrière et il tomba lourdement au sol. Son chapeau tomba non loin de lui et lorsqu'il releva la tête pour voir la personne qui l'avait heurté il fut assez surprit.

*Quel genre de gars se balade avec un masque à gaz en pleine ville*

Agent Zero a écrit:
Euh...je suis désolé monsieur, j'étais dans mes pensées, je ne vous ai pas vu...

Owen était encore sonné par le choc mais il parvint à répondre.

"Bon sang, j'ai cru que j'avais heurté un bulldozer. Vous pourriez faire attention, tout le monde n'a pas une carrure de Footballeur Américain ou l'âge de faire des vols planés sous la pluie."

D'ailleurs en parlant de pluie, les vêtements d'Owen bien que dans un état lamentable commençaient à peine à se mouiller. Comme s'ils recevaient la pluie pour la première fois de la soirée. Le Vieil homme devait sortir à l'instant d'un abri ou d'une boutique, mais l'heure tardive invalidait définitivement la seconde option.
Le vieux SDF était toujours assis au beau milieu du trottoir et il ne semblait pas vouloir ou parvenir à se relever.


"Vous pourriez me filer un coup de main ? J'ai peur de ne pas arriver à me relever seul. Vous avez du me casser quelque chose."

Le vieil homme tendit le bras en direction de l'inconnu en masque à gaz en espérant qu'il l'aide à se remettre debout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Agent Zero
Maverick
avatar

Masculin Nombre de messages : 65

Feuille de route
Experiences:
300/100000  (300/100000)
Puissance:
550/1000  (550/1000)

MessageSujet: Re: Errance dans les rues de NewYork (libre)   Lun 14 Avr - 10:01

Le vieil homme que l'Agent avait heurté était a terre, et avait l'air d'avoir souffert de cette bousculade, il tendait sa main vers l'Agent Zero en le fixant.

Owen Reece a écrit:
Vous pourriez me filer un coup de main ? J'ai peur de ne pas arriver à me relever seul. Vous avez du me casser quelque chose

L'agent prit la main du vieil homme et tira pour l'aider a se relever.

"Vous allez bien? Excusez moi encore, je n'ai plus l'habitude des grandes villes... ou avez vous mal?"

Il remarqua alors un phénomène bien étrange, les vêtements du vieil homme n'étaient que très peu mouillés, ce qui était très étrange vu la pluie torrentielle qui tombait.

*arf, il vient surement a peine de sortir de chez lui...* pensa t-il
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Owen Reece
L'Homme Molécule
avatar

Masculin Nombre de messages : 70

Feuille de route
Experiences:
200/100000  (200/100000)
Puissance:
500/1000  (500/1000)

MessageSujet: Re: Errance dans les rues de NewYork (libre)   Lun 14 Avr - 19:24

L'inconnu attrapa la main d'Owen et il le tira avec une facilité déconcertante. Le vieil homme se retrouva à nouveau debout sous la pluie en face de l'étrange homme au masque à gaz.

"Bon sang j'avais pas fait une chute pareille depuis longtemps. Vous pourriez faire un peu plus attention."

Puis, comme s'il venait de se rendre compte que la pluie lui tombait sur le crane, le vieil homme se mit à regarder par terre derrière lui. Enfin il sembla localiser ce qu'il cherchait et il se pencha pour ramasser la chose informe qui lui tenait lieu de chapeau.

"Hung... Pourquoi fut-il que la terre soit aussi basse. J'ai du me déplacer quelque chose en tombant."

Il ramassa son chapeau et le remit sur sa tête après l'avoir essoré pour en faire partir la plus grande partie de l'eau qu'il avait absorgé en tombant par terre. Puis il se retourna vers l'inconnu.

"Alors, comment vous comptez vous faire pardonner pour m'avoir foutu par terre, m'avoir sans doute démonté la colonne vertébrale et avoir fichu en l'air mon meilleur chapeau ?"

Malgré la pluie les vêtements du vieil homme étaient à peine mouillés. Du coup il était bien plus facile de se rendre compte de leur état réel. Il portait un vieux pantalon en tissu marron avec des pièces au genoux, une chemise verte dont le col était élimé et par dessus un pull dont la couleur d'origine était depuis longtemps passée. Par dessus tout ça il portait un long manteau sombre qui avait dû être noir à une autre époque. Il lui manquait une poche qui s'était décousue ou arrachée et par endroit on voyait presque à travers tant il était usé. Son chapeau, ou du moins la chose qu'il portait en guise de couvre chef, avait dû être noir lui aussi mais il était si difforme qu'on ne pouvait dire avec certitude ni sa couleur, ni sa matière.
Le vieil homme avait des cheveux châtains presque gris maintenant et une vilaine barbe clairsemée par endroits lui mangeait la majeure partie du visage. Sa barbe, plus grise que ses cheveux parvenait à peine à cacher les nombreuses rides de son visage. Mais ce qui était encore plus étrange, c'était des cicatrices en forme de zigzag qui irradiaient depuis la base de son nez jusque vers l'extérieur de son visage. Malgré la barbe qui lui cachait en partie la bouche on avait l'impression que ses lèvres elles aussi formaient un zigzag, mais cela était probablement dû à un effet d'optique.
Etrangement depuis qu'il s'était relevé, la pluie n'avait pas diminué, et pourtant il semblait ne pas être plus mouillé qu'après sa chute. Aucune tache humide n'apparaissait sur ses vêtements ou sur son chapeau, comme si la pluie l'évitait tout simplement...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Agent Zero
Maverick
avatar

Masculin Nombre de messages : 65

Feuille de route
Experiences:
300/100000  (300/100000)
Puissance:
550/1000  (550/1000)

MessageSujet: Re: Errance dans les rues de NewYork (libre)   Lun 14 Avr - 20:12

Le viel homme était maintenant debout et se tenait face a lui en le fixant.

Owen Reece a écrit:
Alors, comment vous comptez vous faire pardonner pour m'avoir foutu par terre, m'avoir sans doute démonté la colonne vertébrale et avoir fichu en l'air mon meilleur chapeau ?

Comment pouvait-il avoir autant d'assurance face à l'Agent Zero, visage découvert, avec son camouflage, et son masque a gaz?
Il avait l'air assez détendu, et le fixait avec assurance.

Ses vêtements n'étaient pas beaucoup mouillés, et cela faisait quelques minutes qu'il l'avait bousculé, et il était toujours aussi sec. Un phénomène que l'Agent ne s'expliqua pas, mais qui n'était pas une priorité pour le moment.


*hum...de toute façon, plus rien ne m'étonne, ça fait longtemps que je ne suis pas venu à New York et dans les autres grandes agglomérations américaines, mais après ce que j'ai vu dans le passé, plus rien ne m'étonne... j'ai même croisé un guignol en rouge et bleu bondissant dans les airs en criant...*

L'Agent Zero n'ignorait pas l'existence d'hommes possédant des aptitudes spéciales, il faisait partie de ces gens, même si il n'était plus vraiment a proprement parlé un homme...

Il regarda le vieil homme l'air confus.


"Je suis désolé Monsieur, que puis-je faire pour vous aider? vous avez en effet l'air mal en point, il vaudrait peut-être mieux que je vous conduise a l'hôpital ...
Je suis également confus pour votre chapeau...


Il regarda son propre chapeau a terre, qui était tombé lors de la collision et qui avait foutu en l'air son 'camouflage'. Contrairement a celui du vieil homme, le chapeau de l'Agent était encore en tres bon etat.

Il se senti gêné, ce qui était un sentiment assez rare chez lui, mais son chapeau lui était très utile pour rester discret...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Owen Reece
L'Homme Molécule
avatar

Masculin Nombre de messages : 70

Feuille de route
Experiences:
200/100000  (200/100000)
Puissance:
500/1000  (500/1000)

MessageSujet: Re: Errance dans les rues de NewYork (libre)   Lun 14 Avr - 22:20

Owen trouvait ce type de plus en plus étrange, mais il en avait vu d'autre. Et puis il commençait à avoir mal dans le bas du dos. Sans doute une séquelle de sa chute; il se réveillerai surement demain avec un bleu de la taille q'une soucoupe.

"L'hôpital ? Vous en avez de bien bonnes. Vous croyez que j'ai suffisament d'argent pour me payer de médicaments ou une consultation ? J'ai déja assez de mal à trouver de quoi manger. En plus ce soir le temps est pourri et si la pluie ne s'arrète pas bientôt je ne sais pas si je vais trouver un endroit sec pour passer la nuit."

Même si l'agent Zero n'y avait pas vraiment prété attention, il est vrai que ce vieil homme avait tout l'air d'un clochard. Sauf qu'il était sobre semblait il. A moins queson assurance et son aplomb apparents ne soient dus à un excess d'alcool....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Agent Zero
Maverick
avatar

Masculin Nombre de messages : 65

Feuille de route
Experiences:
300/100000  (300/100000)
Puissance:
550/1000  (550/1000)

MessageSujet: Re: Errance dans les rues de NewYork (libre)   Mer 16 Avr - 11:47

Le vieil homme avait en effet vraiment l'air mal en point, mais Zero savait reconnaitre une blessure grave ou pas. D'après lui, la blessure de cet homme n'avait pas l'air très grave, mais il lui fallait du repos, se heurter a l'Agent Zero lorsqu'on est un homme d'un certain age ne fait effectivement pas du bien, c'est comme si il s'était cogné contre un mur en béton.
Le problème c'est qu'il ne pouvait pas vraiment se reposer, vu sa situation. A vu d'oeil, il semblait être un clochard, et comme il l'avait dit, il n'avait pas d'endroit ou dormir.
Zero s'étonna lui même de s'être même arrêté, et d'être aussi gentil avec cet homme. Il espérait peut être se racheter en aidant les plus démunis, il n'en savait rien. De plus, cet homme avait l'air étrange, et son visage n'était pas indifférent a l'Agent Zero.


"Prenez cet argent, ce n'est pas beaucoup, mais c'est tout ce que j'ai. Essayez de vous reposer, la douleur se calmera après une bonne nuit de sommeil."

Il tendait ces quelques billets a cet homme dont il ne savait rien, mais il s'en fichait, il aura fait une bonne action pour changer...
De toute façon, il comptait trouver de l'argent, et vu son passé, ça ne devrait pas etre tres difficile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Owen Reece
L'Homme Molécule
avatar

Masculin Nombre de messages : 70

Feuille de route
Experiences:
200/100000  (200/100000)
Puissance:
500/1000  (500/1000)

MessageSujet: Re: Errance dans les rues de NewYork (libre)   Mer 16 Avr - 13:48

Owen regarda l'argent que lui tendai l'home étrange. Il y avai quelques billets, mais de quoi survivre bien longtemps. Pourtant c'était bien plus que ce qu'il arrivait à mendier en une semaine. Alors sans même réfléchir plus avant, il tendit la main et s'empara des billets. Malgré la pluie il se mit à les compter devant le type au masque à gaz. Il y avait un peu moins de cent dollards, une fortune pour Owen. Une fois les billets comptés il les plia et les enfourna dans une poche intérieure de son vieux manteau sale.

"Merci pour l'argent. C'est très aimable de votre part. Mais dites moi, vous seriez pas quelqu'un de célèbre pour vous planquer comme ça avec un fichu masque à gaz en pleine rue ? Ca doit être ça vous êtes acteur ou quelque chose dans le genre. C'est pour ça que vous m'avez donné de l'argent pour que je dise rien. Vous auriez pu être un peu plus généreux dites donc. Avec le fric que vous devez vous faire c'est tout ce que vous avez à offrir à un pauvre clochard que vous avez faillit tuer ? Allez, enlevez moi ce masque que je puisse vous reconnaitre...."

Le vieil homme semblait croire que l'agent zero était une sorte de célébrité et qu'il pouvait surement se faire un peu plus d'argent que les malheureux billets qu'il venait de lui donner...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Agent Zero
Maverick
avatar

Masculin Nombre de messages : 65

Feuille de route
Experiences:
300/100000  (300/100000)
Puissance:
550/1000  (550/1000)

MessageSujet: Re: Errance dans les rues de NewYork (libre)   Ven 18 Avr - 20:26

Zero vit le vieil homme s'approcher vers lui, comme pour le demasquer. Le masque que portait l'Agent Zero etait une sorte de cagoule munit d'un masque a gaz. Il ne portait pas son armure en adamantium qu'il ne sortait que en cas de réel danger. De plus, il tenait a rester discret et cet homme n'arrangeait rien.
*Il ne faut pas qu'il me demasque !*

Il recula d'un coup et mis le vieil homme a distance.

"Non, ne vous approcher pas ! vous vous méprenez, je ne suis pas un acteur ni quoique ce soit. Il vaut mieux que vous repreniez votre route comme si il ne s'etait rien passé."

Il se tourna et commença a marcher. Au bout de quelques secondes, il se retourna une derniere fois pour voir si le vieil homme cherchait a le suivre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Owen Reece
L'Homme Molécule
avatar

Masculin Nombre de messages : 70

Feuille de route
Experiences:
200/100000  (200/100000)
Puissance:
500/1000  (500/1000)

MessageSujet: Re: Errance dans les rues de NewYork (libre)   Sam 19 Avr - 3:40

La réaction de l'inconnu au masque à gaz étonna Owen. Il s'était douté que ce n'était pas un acteur ou quelqu'un de célèbre qui voulait passer innaperçu, vu que cet acoutrement aurait fait tout le contraire. Mais lorsqu'il recula puis partit dans la direction opposée, Owen ne pû réprimer l'envie d'en savoir plus.
La pluie devint plus forte et les derniers badauds qui flanaient encore à cette heure tardive disparurent complètement. L'agent descendait la rue, et Owen suivit la même direction, une quinzaine de mètres en arrière. Etrangement, alors que l'homme au masque à gaz était maintenant trempé jusqu'aux os, Owen lui n'était pas mouillé du tout. Les quelques traces d'eau sur ses vêtements suite à sa chute avaient même séché. Décidément ce clochard avait quelque chose de vraiment étrange.
Les deux hommes avançaient sous la pluie battante lorsque l'agent dépassa la devanture d'une bijouterie. Il apperçu du coin de l'oeuil la lueur d'une lampe torche à l'intérieur. Lorsqu'il tourna un instant la tête vers la boutique la lumière avait disparu, mais il remarqua que le volet de fer ne descendait pas jusqu'en bas. La serrure qui était sencée le maintenir fermé avait été forcée...
Owen était toujours une quinzaine de mètres en arrière et il marqua une pause lorsque l'agent s'arrèta devant la bijouterie...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Agent Zero
Maverick
avatar

Masculin Nombre de messages : 65

Feuille de route
Experiences:
300/100000  (300/100000)
Puissance:
550/1000  (550/1000)

MessageSujet: Re: Errance dans les rues de NewYork (libre)   Sam 19 Avr - 11:32

Zero n'était pas dupe; il y a avait eu forcement un cambriolage. La question etait de savoir si ils etaient encore a l'interieur. Il s'approcha tandi que la pluie tombait de plus belle.
Il verifia que personne ne le voyait, puis, se faufila en se baissant, a l'interieur de la bijouterie.


"Il y a quelqu'un?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Doppelgangster
Un petit pouvoir implique ...
avatar

Nombre de messages : 28

Feuille de route
Experiences:
100/100000  (100/100000)
Puissance:
150/1000  (150/1000)

MessageSujet: Re: Errance dans les rues de NewYork (libre)   Sam 19 Avr - 15:28

A l'intérieur de la boutique de joaillerie, Double-John invisible du dehors remplissait son sac en papier des objets les plus précieux, sans chercher le plus facile à vendre. Il finirait bien par les écouler, c'était la première fois qu'il faisait cela mais il doutait qu'il soit bien difficile de revendre des bijoux contre de la monnaie sonnante et trébuchante, de quoi se nourrir pendant un bout de temps et peut-être changer d'appartement. Contre le trottoir gisaient assomés le propriétaire du magasin et un garçon stagiaire. Il n'avait pas prévu leur présence, mais il avait pu se tirer de ce mauvais calcul facilement grâce à sa carrure de colosse.

*Froussards. Pas un n'a protesté, trop occupés à faire dans leur ben.*

Une fois son sac rempli, il bondit à la porte pour quitter les lieux le plus vite possible. Soulevant le rideau de fer de ses larges mains afin de sortir sans entrave, la Tache fut bien surpris de tomber sur un type masqué, genre U-Man de la troisième espèce.

*Bon dieu, faites que ce soit un taré de religieux!*

"Hé, l'illuminé, bouge, j'ai des trucs à faire."

Avec sa carrure de catcheur et son faux masque de Spider-Man, John-John espérait que son revolver ne serait pas un argument nécessaire, pour éviter que la police soit avertie. Mais un homme averti en valant deux, il chargea son arme vers le type masqué sans le quitter des yeux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Owen Reece
L'Homme Molécule
avatar

Masculin Nombre de messages : 70

Feuille de route
Experiences:
200/100000  (200/100000)
Puissance:
500/1000  (500/1000)

MessageSujet: Re: Errance dans les rues de NewYork (libre)   Sam 19 Avr - 15:53

Owen se demandait c equi avait fait s'arréter l'étrange type au masque à gaz. Puis celui ci entra dans une bijouterie. Owen s'avvança jusqu'a pouvoir appercevoir l'entrée. Il vit que la grille avait été forcée. Impossible que le gars qu'il suivait ait pu la forcer en si peu de temps sans même qu'il l'ait vu faire. Elle devait être déja ouverte. Malgré la pluie Owen entendit le gars appeler.

"Il y a quelqu'un?"

Alors Owen entendit du bruit provenant de l'intérieur et un type plutôt balèze apparut à l'entrée. Il tenait dans une main un sac en papier d'où dépassait un collier de diamants, et de l'autre il pointait un révolver en direction de L'agent. Chose étonnante, alors que ses vêtements étaient des plus normaux pour un cambrioleur, il portait un masque de Spider- man. Il interpela l'homme au masque à gaz en le pointant de son arme.

Hé, l'illuminé, bouge, j'ai des trucs à faire."

Owen se trouvait à une quinzaine de mètres en retrait par rapport à l'agent. Bien qu'il puisse parfaitement voir les duex hommes malgré la pluie, il ne savait pas si le cambrioleur au masque l'avait apperçu ou bien s'il ne faisait pas attention à lui, pensant probablement qu'un clochard était quantité négligeable.

* Bon sang ce type est fou, il ferait mieux de laisser ce gars filer putôt que de se meller de ce qui ne le regarde pas. j'espère qu'il ne va pas utiliser son arme.*

Sans vraiment s'en rendre compte, Owen avait déja activé son pouvoir. Jusqu'a présent il s'en était servi inconsciemment pour se protéger de la pluie, faisant s'écarter les goutes d'eau qui auraient dû lui tomber dessus. Mais maintenant c'était consciemment qu'il le dirigeait vers le révolver du cambrioleur, au cas où.
La pluie commença à mouiller Owen, comme si elle venit à peine de commencer à tomber....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Agent Zero
Maverick
avatar

Masculin Nombre de messages : 65

Feuille de route
Experiences:
300/100000  (300/100000)
Puissance:
550/1000  (550/1000)

MessageSujet: Re: Errance dans les rues de NewYork (libre)   Sam 19 Avr - 16:22

Zero vit apparaitre un homme portant le meme masque qu'un dénommé Spiderman, herso de la ville qu'il avait aperçut votiger de toits en tois a son arrivée a New York.

Hé, l'illuminé, bouge, j'ai des trucs à faire.

*Ce type est censé etre un heros, qu'est il en train de faire?*

"Quesque vous etes en train de faire ,je vous croyais defendeur du bien?!"

Le présumé Spiderman le fixait en pointant son revolver sur Zero.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Doppelgangster
Un petit pouvoir implique ...
avatar

Nombre de messages : 28

Feuille de route
Experiences:
100/100000  (100/100000)
Puissance:
150/1000  (150/1000)

MessageSujet: Re: Errance dans les rues de NewYork (libre)   Sam 19 Avr - 17:36

*Un défenseur du bien? Ce type ne lit pas le Bugle! Il ne doit pas être du coin.*

Derrière l'importun au masque, à plusieurs mètres en retrait, le malfrat pouvait distinguer un SDF qui ne manquait rien de la scène. Bien au contraire. Il n'aurait pu dire avec exactitude si celui-ci faisait partie de son paysage habituel ou si c'en était un inconnu. Cette faune lui était plutôt sympathique. Depuis l'incident du Blindspot, John-John avait appris qu'il valait mieux être leur bienfaiteur que leur ennemi. Aussi quand il le pouvait, il semait quelque bonne intention à l'encontre d'un mendiant ou d'un traîne-savate, dans l'espoir un peu fou qu'ils le lui rendraient d'une manière ou d'une autre. Il espérait en silence que cet homme avait une dette envers lui, au cas où le type au masque à gaz devienne enquiquinant.

*Pour l'instant, baissons notre arme et voyons ce qui se passe.*

Stevens s'exécuta. Il bredouilla un truc incompréhensible et sauta en avant en contournant l'homme masqué, bien décidé à rentrer chez lui en courant sans se laisser suivre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Owen Reece
L'Homme Molécule
avatar

Masculin Nombre de messages : 70

Feuille de route
Experiences:
200/100000  (200/100000)
Puissance:
500/1000  (500/1000)

MessageSujet: Re: Errance dans les rues de NewYork (libre)   Sam 19 Avr - 18:13

Owen ne put réprimer un soupir de soulagement en voyant le cambrioleur baisser son arme. Il contourna simplement l'agent qui s'était posté devant lui et commença à partir en courant vers le bas de la rue.

*Bien si l'autre gus ne cherche pas à jouer au héro, tout devrait bien se passer.*

Owen n'espérait qu'une chose, que l'inconnu au masque à gaz laisse partir le cambrioleur. Il était armé, et il n'ésiterai surement pas à utiliser son arme s'il se sentait en danger. Sans s'en rendre compte Owen avait relaché son emprise sur son pouvoir et sur l'arme du malfrat. Aucune raison de s'en servir si celui ci n'utilisait pas son arme. Pourtant même si tout aurait pu en rester là, rien ne fonctionne jamais comme on l'a prévu. Le cambrioleur n'avait surement pas prévu qu'il pleuvrait autant ce soir. Du coup le malheureux sac en papier qu'il avait pris, pour y ranger son butin, fut mouillé en un rien de temps. A peine avait-il fait quelques mètres que, sous le poids des bijoux, le sac se déchira et son contenu se répandit sur le sol...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Agent Zero
Maverick
avatar

Masculin Nombre de messages : 65

Feuille de route
Experiences:
300/100000  (300/100000)
Puissance:
550/1000  (550/1000)

MessageSujet: Re: Errance dans les rues de NewYork (libre)   Dim 20 Avr - 15:27

Zero vit l'homme au masque de Spiderman courir et vit son sac se déchirer. Des bijoux par dizaine se répandirent sur le sol.
Ile ne s'était pas trompé, cet homme venait de cambrioler cette bijouterie.


*ça ne peut pas être Spiderman, ce type est un imposteur*

L'Agent Zero se dirigea vers l'homme masqué

"Eh ! arrêtez vous !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Doppelgangster
Un petit pouvoir implique ...
avatar

Nombre de messages : 28

Feuille de route
Experiences:
100/100000  (100/100000)
Puissance:
150/1000  (150/1000)

MessageSujet: Re: Errance dans les rues de NewYork (libre)   Dim 20 Avr - 20:12

"...'chier!"

John-John avait juré par instinct. Le temps de comprendre ce qui s'était passé, l'homme au masque s'avéra plutôt autoritaire et désireux de le garder en vue. Par terre, sous la pluie battante, le cul du sac détrempé partait en morceaux au milieu des bijoux disperés sur le sol goudronné. Rien n'indiquait que le voleur s'en tirerait avec quelque richesse, encore serait-il chanceux s'il revenait sans ennuis. Il resta paralysé, incapable de choisir une conduite à tenir dans la situation. Au bout d'un instant il revint sur ses pas, leva de nouveau son pistolet vers le mec au masque à gaz puis s'adressant au clochard :

"Ton chapeau! Passe-moi ton chapeau. Me faites pas d'histoires sinon..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Intelligence Suprême
Le Supremor
avatar

Masculin Origine : 69
Nombre de messages : 101

Feuille de route
Experiences:
100000/100000  (100000/100000)
Puissance:
20000/20000  (20000/20000)

MessageSujet: Re: Errance dans les rues de NewYork (libre)   Dim 20 Avr - 20:56

La pluie battante avait considérablement accrut le niveau des eaux dans les égouts, obligeant ainsi la terrible créature mi-homme mi-rat, plus connue sous le nom de Vermine, à remonter vers la surface.

Spoiler:
 

Autrefois, un homme du nom d'Edward Whelan occupait ce corps; mais aujourd'hui il ne restait que le terrible Vermine: Une créature hirsute incroyablement forte et rapide, pourvues de griffes et de crocs aiguisés comme des rasoirs et dotée d'une férocité sans bornes.

En cet instant, la créature était dans un état de rage absolue, la montée des eaux l'avait forcé a quitté son repère et a abandonné son repas (un pauvre chat perdu).

Le voici donc juste au dessous de la surface, la nuit tombée et l'abondance de la pluie aidant, les rues devaient être désertes: il allait pouvoir sortir sans être vu des hommes, ces bipèdes à la fois fragiles et redoutables qui lui avaient fait tant de mal par le passé.

Soulevant la plaque d'égout de quelques centimètres seulement, il scruta de ses yeux rouges l'obscurité ambiante et vit la scène regroupant trois hommes. Leur présence le dérangeait... mais il allait peut être pouvoir satisfaire sa faim...

Il demeura ainsi, invisible pour les trois individus, à les observer... à attendre le bon moment...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Owen Reece
L'Homme Molécule
avatar

Masculin Nombre de messages : 70

Feuille de route
Experiences:
200/100000  (200/100000)
Puissance:
500/1000  (500/1000)

MessageSujet: Re: Errance dans les rues de NewYork (libre)   Dim 20 Avr - 22:26

Owen pensait que le cambrioleur allait peut être filler sans demander son reste. C'était sans compter sur sa cupidité et sur son désir de filer avec son butin pour l'instant par terre. Au lieu d'en rammasser quelques poignées de les fourer à la hate dans une poche et de laisser le reste, il se tourna vers Owen et le menaça de son arme.

"Ton chapeau! Passe-moi ton chapeau. Me faites pas d'histoires sinon..."

Owen leva les mains en lair en signe d'apaisement tout e nreculant le long du trottoir. Du coin de l'oeuil il avait vu le gars au masque à gaz qui regardait le cambrioleur. Peut être allait-il intervenir. Mais instinctivement Owen étendit à nouveau son pouvoir sur l'arme du malfaiteur qui le menaçait. Instantanément il ressentit la moindre parcelle de matière qui composait le révolver. Lee métaux qui composaient la plus grande partie de l'arme, le plastique de la poignée, ainsi que la poudre des munitions, Owen sentait tout. d'Une simple pensée, sans que personne ne puisse rien voir ni sentir, il relacha une infime partie de son pouvoir de transmutation et changea la poudre des balles en eau. C'était une transmutation complète d'une matière en une autre totalement différente, mais la très faible quantité affectée rendit l'opération extrèmement facile.
Du coup, Owen sachant l'arme du malfaiteur neutralisée, se sentit beaucoup plus serein qu'il n'aurait dû l'être.


"Pas question que je te donne mon chapeau. Tu ferait mieux de filer au plus vite avant que les flics ne débarquent. En plus mon ami ici présent ne semble pas avoir envie que tu t'en tire. Mais si tu file sans faire d'histoires, j'arriverai surement à le convaincre de te laisser partir. Par contre si tu me tire dessus, je crains qu'il ait du mal à se retenir. Une accusation de vol à main armée, c'es tdéja quelque chose, mais un homicide volontaire, c'est la chaise direct, alors pense y."

Ce n'était pas parce qu'Owen avait neutralisé son arme qu'il ne falait pas essayer de la convaincre qu'il faisait une bétise. Une petite chance avant que le type bizzare au masque à gaz ne décide de lui tomber dessus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Agent Zero
Maverick
avatar

Masculin Nombre de messages : 65

Feuille de route
Experiences:
300/100000  (300/100000)
Puissance:
550/1000  (550/1000)

MessageSujet: Re: Errance dans les rues de NewYork (libre)   Dim 20 Avr - 22:41

L'Agent vit le braqueur menacer le vieil homme de son arme. Il s'avança vers lui, calme et serein.
Il remarqua une certaine anxiété dans l'attitude de l'homme masqué, et finit par se mettre entre le braqueur et le vieil homme. Le pistolet que tenait le braqueur etait maintenant pointé droit vers le torse de Zero. Le vieil homme était derrière l'Agent; mais bizarrement, il semblait aussi calme que lui.


"Je ne te le répèterait pas... Lache ton arme"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Intelligence Suprême
Le Supremor
avatar

Masculin Origine : 69
Nombre de messages : 101

Feuille de route
Experiences:
100000/100000  (100000/100000)
Puissance:
20000/20000  (20000/20000)

MessageSujet: Re: Errance dans les rues de NewYork (libre)   Lun 21 Avr - 10:37

Vermine remarqua que la situation était tendue entre les trois hommes, il reconnut même une arme dans la main de l'un d'eux.

Cette agitation n'avait que pour effet d'accroitre l'excitation de la créature, toujours tapie dans la bouche d'égout. L'eau de pluie ruisselant sur tout son corps souple et musclé il gronda doucement, un son presque imperceptible mais ô combien chargé de menaces; un filet de bave couleur ivoire pendait de ses babines retroussées. Inconsciemment, Vermine relâcha de puissantes phéromones... et peu à peu, les rats, un nombre incroyable de rats, investirent les lieux...

Pris dans leur dispute, les trois hommes allaient-ils se rendre compte de la présence hostile de la meute...?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Doppelgangster
Un petit pouvoir implique ...
avatar

Nombre de messages : 28

Feuille de route
Experiences:
100/100000  (100/100000)
Puissance:
150/1000  (150/1000)

MessageSujet: Re: Errance dans les rues de NewYork (libre)   Mer 23 Avr - 1:15

John-John regardait le vieil homme avec incrédulité, par-dessus désormais l'épaule de l'importun à la cagoule. Qu'il tente de lui faire la morale, lui un clochard, lui semblait tout simplement impossible. Il ne s'y était pas attendu, tout comme une partie de son cerveau refusait encore cette information. Non, il y avait quelque chose de bizarre. Ca ne tournait pas rond, dans sa tête ravagée par les années, ou quoi? Vraiment n'importe quoi.

"Je suis sérieux, et j'ai de quoi vous percer tous les deux, ne faites pas les malins!"

En plus de l'ostinato de la pluie battante, il croyait entendre comme les couinements de chaussures trop neuves. Proches, très proches, mêlés dans le bruit ambiant.

"Qu'est-ce que vous faites avec vos pieds?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Agent Zero
Maverick
avatar

Masculin Nombre de messages : 65

Feuille de route
Experiences:
300/100000  (300/100000)
Puissance:
550/1000  (550/1000)

MessageSujet: Re: Errance dans les rues de NewYork (libre)   Mer 23 Avr - 2:11

Zero se tenait toujours face au braqueur qui les menaçait.
Qu'est-ce que vous faites avec vos pieds?

Il ne comprenait pas de quoi cet homme voulait parler. Il semblait dérangé, mais pas fou. Encore que, pour espérer vaincre l'Agent Zero avec un vulgaire pistolet, il fallait être fou, mais le braqueur ne savait pas a qui il avait affaire.

"N'essaye pas de faire comme si tu contrôlait la situation. C'est fou comme les humains se sentent invulnérable lorsqu'il ont une arme a feu..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Errance dans les rues de NewYork (libre)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Errance dans les rues de NewYork (libre)
Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Defi pour futurs maires: les marches publics dans les rues
» Le canada dit à Martelly : enlever les fatras dans les rues de PAP
» Missions diplomatiques dans l'eau chaude !
» Dans les rues de Pré-Au-Lard
» Un nain aveugle dans les rues d'une cité sur pilotis [topic libre]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marvel Arena :: New York :: Les Rues-
Sauter vers: